La situation sanitaire se dégrade aussi sur l’état des rues, des trottoirs et des zones herbeuses à Kolbsheim. Après plusieurs années d’implication active de la plupart des propriétaires de chiens, force est de constater que la discipline se perd…

Nous rappelons aux propriétaires de chiens que la voie publique n’est pas un crottoir et que chacun.e est responsable des déjections de son animal. C’est une évidence pour la majorité, mais malheureusement pas encore pour tout le monde.

Le “non ramassage” est en théorie passible d’une amende, mais le plus important c’est le bien-vivre ensemble qui est hypothéqué par des attitudes négligentes et irrespectueuses.

Pour info, des rouleaux de sacs sont disponibles gratuitement en mairie et le village est doté d’un nombre conséquent de poubelles. Il n’y a qu’à se baisser pour ramasser ! Un petit geste citoyen à la portée de chacun.e.

Nous en profitons pour rappeler que la divagation des chiens est également interdite (voir texte ci-dessous). Ces dernières semaines, plusieurs chiens ont été vus se promenant seuls dans le village, semant parfois la panique parmi nos concitoyens. Nous en appelons donc à la vigilance de tou.te.s et espérons que ce constat ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir.

Pour rappel de la loi

« Est considéré comme en état de divagation tout chien qui, en dehors d’une action de chasse, de la garde ou de la protection d’un troupeau, n’est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel, ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d’une distance dépassant 100 mètres. Est par ailleurs en état de divagation, tout chien abandonné livré à son seul instinct, sauf s’il participait à une action de chasse et qu’il est démontré que son propriétaire ne s’est pas abstenu de tout entreprendre pour le retrouver et le récupérer, y compris après la fin de l’action de chasse. »